English     Español

G.A. ROTTENBURGH





Cette flûte est déduite de l'instrument original de Godfroid Adrien ROTTENBURGH (1703-1768) appartenant à B. Kuijken. Il est en quatre parties, en buis, avec sept corps de rechange, un pied pourvu d'une coulisse d'accord, et date d'environ 1755, voire 1770 : en effet cette flûte pourrait avoir été réalisée par son fils Franciscus Josephus (1743-1803) qui a continué à utiliser la marque de son père jusqu'en 1803.
Cet instrument est le plus copié aujourd'hui encore, d'une part pour l'excellente réputation que lui a faite son propriétaire, mais aussi bien sûr grâce à ses qualités propres (B. Kuijken qualifie l'instrument d'élégant et de flexible, avec beaucoup de couleurs).
Ce sont donc ces qualités que je recherche dans mes copies, qui permettent de moduler sans difficulté.
Je le propose en buis teinté, avec des viroles en résine imitation ivoire, une clef en argent, au diapason de 415 Hz.
Je propose également :
- un pied pourvu d'une coulisse d'accord,
- un corps de rechange pour le diapason de 440 Hz (lire la NOTE ci-dessous),
- un instrument complet au diapason de 440 Hz en buis teinté, déduit de celui à 415 Hz,
- un instrument à un prix très étudié, au diapason de 415 ou 440 Hz en palissandre de Madagascar. Le but est que les étudiants puissent avoir l'accés à un bon instrument, pour débuter dans de bonnes conditions, sans dépenser beaucoup.
Mais cet instrument n'est pas un instrument d'étude, il possède toutes les qualités du modèle en buis (le palissandre étant également un très bon bois pour les instruments à vent, et moins contraignant à l'usinage). Il est plus simple dans sa présentation extérieure (une clef en laiton, sans coulisse d'accord sur la patte, et seulemet une bague sur chaque mortaise) pour permettre un prix de vente plus bas.
NOTE : le corps de rechange à 440 Hz pour cette flûte au diapason de 415 Hz nécessite un pied pourvu d'une coulisse d'accord, pour le réglage des deux premiers ré. Cependant une remarque : la flûte complète au diapason de 440 Hz permet, mieux qu'un corps de rechange, le meilleur résultat dans l'accord et la facilité de modulation.
Le répertoire : de par sa flexibilité, cette flûte peut être utilisée pour un répertoire très vaste, c'est pourquoi je la conseillerais pour un premier instrument. B. Kuijken compare la couleur de sa flûte originale à une belle voix de mezzo-soprano, et l'apprécie notamment dans la musique de Rameau.
G.A. Rottenburgh (1703-1768) : issu d'une famille de facteurs et/ou musiciens à la cour de Bruxelles, Godfroid Adrien a succédé à son père Jean Hyacinthe en 1756, ayant commencé avec lui dès 1744. B. Kuijken qualifie les instruments du fils comme étant plus élégants, plus flexibles, avec peut-être moins de force mais plus de grâce que ceux réalisés par son père.

 
Accueil
 
Flûtes baroques
 
Flûtes andines
 
Vente et services
 
Entretien
 
Liste des prix
 
Galeries photos
 
 
Actualités
 
Me contacter
 
Liens
 


Pierre Etchegoyen
rue Emile Bouy
19190 Aubazine
France

Tél. +33 6 14 36 31 96

Professional registration number (SIRET) : 39156701300035